Jacques Soumeillan, Président Directeur Général de Caméléon Software, qui édite une solution de définition d’offres, de tarifications et de génération de devis, nous présente son point de vue sur le Devis en ligne dans le secteur de l’assurance-santé.

Qu’est-ce qu’implique d’après vous l’approche Devis en ligne en Assurance Santé ?

Aujourd’hui,  le domaine de la santé est l’archétype de ce genre de problématiques. Les assureurs-santé ont des challenges précis et concret. Le premier enjeu est d’avoir la bonne offre par rapport aux besoins précis des clients. Ces besoins sont plus divers mais les acteurs ont la  capacité aujourd’hui d’apporter des réponses différenciées que par le passé.  Le deuxième enjeu est de réaliser d’avantage de ventes croisées et complémentaires.

L’approche de vente doit être parfaitement multicanale.

Les logiques de tarifications liées à ces points poussent à se poser les bonnes questions : Comment arriver à fabriquer rapidement ces offres ? Comment les mettre sur le marché ? Comment les faire évoluer, les diversifier ?

A quel point la dimension « en ligne » est un accélérateur sur ces enjeux ?

Il y a une « nouvelle donne » de l’Internet. Le domaine est très concurrentiel, il est difficile d’avoir de la visibilité et il faut pourtant être très réactif. Je pense par ailleurs que la compétence des clients augmente. Ils ont besoin d’avoir accès sur Internet à des simulations, pour tester les produits en dehors de toute pression commerciale.

Au niveau de la définition de l’offre, il existe évidemment des différences entre les enjeux de conquête de marché, où il faut capter les internautes, et le service aux clients existants. Ce deuxième point n’est pas à négliger : la plupart des personnes ont déjà une mutuelle et vont commencer par se demander ce qu’elle propose au moment d’un changement de couverture.

La conquête demande une approche simple, directe, efficace.

La réponse aux adhérents est plutôt tournée vers l’exhaustivité et la simulation nécessaire pour permettre aux clients de se forger leur opinion.

Pour qu’une mutuelle arrive à un bon résultat, il faut donc des outils capables de faire évoluer les offres en accord avec un marché devenu très dynamique. Les réactions ne doivent certainement plus être en année comme auparavant, mais en mois ou en semaines.