La séance du 13 décembre des Mardis du Marketing Prédictif a permis de confronter les clefs nécessaires du Marketing prédictif à la réalité des changements de cet univers en mouvement.

Maurice Belais, Directeur Business du Consulting chez Coheris et chargé d’enseignement en marketing et CRM à HEC et à l’IAE, résume rapidement les mutations auxquelles les entreprises sont confrontées : « Il faut énormément d’humilité car tout change rapidement. Nous nous retrouvons dans un monde complexe, aux sens multiples et en mouvement. Comment anticiper les risques ? ».

La tendance du « Big Data » a évidemment elle aussi une influence non négligeable pour les entreprises et leur marketing : « Nous sommes dans un monde de données accessibles, à défaut d’être immédiatement utilisables ; cela amène à se poser des questions sur la qualité de ces données, par rapport à leur nombre élevé » expose-t-il.

La maitrise de l’information par les clients devient elle aussi un axe majeur à prendre en compte.

A l’approche en termes de volume et de stocks succèdent la volonté de savoir instantanné, qui permettent de détecter l’horizon immédiat. « Nous sommes dans un monde de surabondance de clients, de données… mais nous sommes également opposés en permanence à un monde de ressources rares : le temps, l’argent et la connaissance client, notamment » explique encore Maurice Belais.  Dès lors, 2 enjeux se démarquent : comment créer de la connaissance (avec quel outil ?) et comment partager et utiliser l’information ?

Face à ces problématiques nouvelles, Didier Gaultier, Directeur Business Unit Datamining, a détaillé les 10 points clefs du Marketing prédictif (lire l’article), pour expliciter les nouveaux réflexes à avoir.