En 2012, les entreprises sont plus nombreuses à maitriser les techniques de marketing digital. Leurs responsables marketing sont pourtant encore nombreux à faire l’impasse sur l’approche du content marketing. Les impacts potentiels d’une stratégie de contenus online de qualité sont pourtant plus nombreux que ce que l’on pourrait penser.

A l’heure du tout-Internet, les entreprises peuvent-elles encore ignorer le content marketing*Selon une étude d’Econsultancy, sponsorisée par Outbrain, plateforme de diffusion de contenus professionnels, réalisée auprès de 1300 professionnels du marketing, 38% des marketeurs interrogés n’ont pas prévu de stratégie de content marketing. Un chiffre qui étonne Patrick Murphy, directeur général de SiliconCloud, une agence de digital marketing qui étudie de près cette question.

Patrick Murphy considère qu’une telle stratégie est à la fois un bon moyen pour générer du trafic sur les sites web d’une entreprise et de permettre aux internautes d’accéder de manière intéressante aux offres d’une marque. À terme, le but de ce marketing est certes un rayonnement sur Internet, mais aussi potentiellement de déclencher l’acte d’achat. Un contenu online de qualité serait également selon lui, un moyen d’optimiser le SEO du site Internet de la marque, notamment par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

Un contenu de qualité sur les réseaux sociaux aide au référencement

Les moteurs de recherches prennent en compte les données présentes dans les réseaux sociaux. Par exemple, Google inclut les données sociales dans la classification des recherches, considérant ces informations de plus en plus pertinentes. De plus, si le site Internet de la marque est très partagé au sein du réseau social, l’impact sur le référencement est positif. Or, les réseaux sociaux sont un des médias privilégiés pour diffuser efficacement du contenu, si celui-ci est suffisamment ciblé, original et pertinent.

Les canaux digitaux doivent permettre d’apporter une valeur ajoutée au marketing de l’entreprise. Ils peuvent à la fois servir de vitrine pour la marque et permettre d’échanger avec une audience intéressante, voire de la fédérer autour des thématiques clefs pour l’entreprise. A la clé, la crédibilité qui en découle facilite les opérations pouvant permettre de déclencher l’acte d’achat. Par conséquent, tout l’intérêt d’une stratégie de content marketing est de produire du contenu de qualité adapté à chaque audience sur les divers canaux digitaux (mail, médias, réseaux sociaux…). Il faut ensuite prévoir de capitaliser sur la dynamique qualitative ainsi créée. Sans toutefois tomber dans le piège du branding. Une entreprise qui utilisent ces techniques de manière trop lourde ou excentrique risque de provoquer des réactions négatives.

Si promouvoir la marque à travers le content marketing est important, notamment en ce qui concerne le site Internet de l’entreprise, les consom’acteurs qui naviguent sur les réseaux sociaux attendent avant tout un discours franc qui s’adresse à une audience ciblée. Les règles du marketing sont donc plus que jamais à appliquer et à adapter à cette méthode douce de communication.

* Le content marketing ou marketing de contenu désigne les pratiques qui visent à mettre à disposition des prospects ou clients un certain nombre de contenus utiles ou ludiques. Le terme de content marketing est surtout utilisé dans le domaine B to B pour désigner la pratique qui consiste à générer et entretenir des leads grâce à des contenus proposés sur Internet. Le content marketing permet également d’afficher clairement une expertise métier. (Source : www.definitions-webmarketing.com)

Pour en savoir plus sur le sujet, lire :

Digitalisation de l’expérience client, suivez le mouvement !

Smarter-links : le magazine en ligne qui décrypte les grandes tendances et les évolutions technologiques du décisionnel et de la relation clients. Smarter-links apporte des réponses concrètes aux professionnels du marketing, de la vente, de la relation clients et du management sur des thématiques telles que le CRM, la Business Intelligence et le Datamining.