Les DSI vont mettre le cap sur plus de CRM en 2012. Cette tendance s’intègre dans une utilisation plus astucieuse de l’informatique en général, selon Oracle.

Mieux utiliser les applications disponibles et notamment celles relatives au CRM, sera l’une des priorités des DSI en 2012 d’après une enquête réalisé par le cabinet PwC pour Oracle. En effet, 88% des responsables souhaitent effectuer une mise à niveau de leurs systèmes CRM pour pouvoir se focaliser sur des projets stratégiques, qui génèreront d’avantages de revenus : applications de portails, création de contenus…

Cet accent mis sur le CRM s’inscrit au côté d’une meilleure gestion de l’équilibre entre externalisation et compétences en interne.

L’un des problèmes majeurs auquel doit faire face les DSI pour l’année à venir est, d’après PwC, que plus de la moitié de leur budget d’exploitation est consacré à la maintenance pour 60% d’entre eux. L’objectif de diminuer les frais de gestion fait donc envisager d’externaliser des activités comme la gestion du réseau, des pannes, voir même des approvisionnements…

A l’opposé, le reporting restera en interne, de même que la facturation ou la médiation. Les données liées à ces activités étant structurantes pour l’entreprise, les DSI souhaitent conserver avec elles une grande proximité.

Le dernier angle le plus mis en avant dans le cadre de cette stratégie 2012, sera la diminution du recours au développement sur mesure, qui occasionne souvent (pour 74% d’entre eux) des dépassements de budgets. La standardisation semble donc avoir quelques beaux jours devant elle puisque 95% des responsables prévoient un recours accru aux progiciels de gestion commerciale sur le marché l’année prochaine.