Le mPOS (mobile Point Of Sale) ou point de vente mobile désigne les moyens nomades – terminaux, applications et systèmes informatiques – permettant de réaliser des opérations de paiement en point de vente physique. Avec le mPOS, le parcours d’achat se digitalise pour faire vivre de nouvelles expériences aux clients et offrir des opportunités aux professionnels.

Simplifier le processus d’achat grâce au mobile

La digitalisation du point de vente est un atout pour les enseignes, portée par les nouvelles technologies. Les systèmes spécialisés en paiement mobile fleurissent. Google a annoncé il y a quelques semaines l’arrivée sur les stores de Android Pay, appli concurrente de Apple Pay et de Samsung Pay. Elle s’adressera aux mobinautes et commerçants. L’utilisateur devra saisir ses coordonnées bancaires sur la plateforme avant d’approcher son smartphone du terminal de paiement pour activer le NFC(1) et procéder ainsi au paiement.

Les banques innovent également pour proposer des offres B2B aux commerçants et artisans. Comme en témoigne Jean-Marie Dragon, Directeur de la monétique et des paiements innovants en France chez BNP Paribas « Il ne s’agit pas de nous transformer en distri­buteur de matériel mais bien de proposer un système d’encaissement innovant dans le cadre de notre ­relation bancaire avec notre client ». L’innovation est placée au cœur du parcours client et vise à faciliter la vie des clients et des professionnels, tout en les aidant à conserver leur clientèle en point de vente.

Afin d’assurer une sécurité optimale dans le cadre du transit de données dites sensibles (coordonnées bancaires), des technologies de pointe voient le jour. Les données circulent par exemple sous forme de token, c’est-à-dire que les données de la transaction sont jetables. Dans un futur proche, les fabricants de smartphone permettront aux utilisateurs d’effectuer un paiement sans contact par scan de la rétine, au même titre que le déverrouillage par empreinte digitale.

L’expérience mPOS

L’étude Les français et le paiement mobile de Fivory réalisée pour Ipsos et publiée le 23 juin 2015 révèle que 66% des commerçants estiment que le mobile payment permet de réduire le temps d’encaissement, 60% pensent qu’il permet l’envoi en temps réel de communications ciblées, tandis que 56% plébiscitent la possibilité de créer une base clients à partir des encaissements. D’après l’étude, les avantages à l’adoption d’une solution de paiement sans contact sont donc multiples.
Prenons le cas de l’Apple Store. Dans la boutique, les conseillers de vente guident les clients dans leur recherche de produit, comme dans tout magasin. A la fin de l’échange, le conseiller sort de sa poche un petit terminal de paiement, encaisse et saisit l’adresse email du client pour déclencher l’envoi de la facture. Ici, pas de comptoir ni d’attente, l’opération a lieu en bout de table où sont exposés les produits de la gamme. Apple optimise ainsi le parcours client en magasin afin que ce dernier passe davantage de temps dans les allées qu’en caisse. Le paiement est 100% dématérialisé et très rapide.

Réinventer le parcours client en point de vente, c’est ainsi rendre service à un client impatient et pressé. Le paiement mobile pourrait bien être une réponse à la problématique du queue busting, pour en venir à bout des files d’attente et un moyen efficace d’étendre les services de l’enseigne.

Non seulement ce type de paiement permet de ne plus attendre en caisse et de s’affranchir de la monnaie, mais il offre aux commerçants de réelles opportunités commerciales : accès au programme de fidélité, administration d’un questionnaire de satisfaction… En bref, le mPOS permet de personnaliser la relation client en accédant notamment à l’historique du client, en le conseillant de manière plus approfondie et en lui adressant des offres personnalisées.