D’ici moins de 2 ans, les trois quarts des mobiles vendus seront des smartphones équipés de technologies NFC. Cumulé à la croissance des objets connectés, ce phénomène fera office de locomotive pour le secteur de l’IT.

Les prévisions du Gartner pour l’année 2013 en termes de tendances IT n’ont rien de surprenant. D’ici 2015, les smartphones représenteront 80% des téléphones mobiles vendus. Dès l’année prochaine, ces device mobiles seront même les principaux outils d’accès à Internet, dépassant les PC.

Outre les évidences comme la croissance des applications mobiles, du Cloud, des tablettes et de l’usage de l’analytique au sein des entreprises, le Gartner met l’accent sur la croissance de l’Internet des objets. Il prévoit une implantation accélérée de puces NFC*, de technologies de reconnaissance d’images et de capteurs embarqués.

Ce phénomène aura de nombreux impacts. Il peut s’avérer très utile pour le CRM. En implantant des cartes sim dans leurs produits, certaines entreprises ont développé une expérience client unique, notamment en termes de maintenance et de service client. Si cette technologie se diffuse largement, elle pourrait révolutionner la relation client.

 

Deux tremplins pour le secteur IT

Le CRM n’est pas le seul domaine affecté par ces technologies. Thomas Husson, analyste au sein du cabinet Forrester, avait déjà prévu lors des jeux olympiques de Londres que le NFC allait devenir la référence mondiale de la technologie sans contact. Il estimait que 100 millions de dispositifs NFC inonderont le marché d’ici fin 2012 et que la plupart des smartphones devraient progressivement s’en équiper. Cette combinaison entre mobilité et Internet des objets offrent de nombreuses perspectives en termes d’expériences produits et services, qui sont susceptibles de booster le marché de l’IT.

Tout d’abord, l’impact sur le Cloud Computing sera considérable vu que les données émises par ces objets connectés vont décupler. Cette augmentation du flux d’informations poussera effectivement les entreprises à trouver des solutions de stockage innovante, étant donné que les PC perdront petit à petit leur rôle de coffre fort numérique. Face à l’explosion des données, les entreprises vont évidemment tout faire pour rester compétitives. Ainsi, les besoins liés à l’analytique se font de plus en plus sentir et les éditeurs ne devraient pas tarder à développer de nouvelles solutions capables de prendre en compte les données émises par les smartphones et les objets connectés en temps réel.

Toutefois, si les perspectives offertes par les objets connectés ont de quoi rendre enthousiastes les entrepreneurs de l’IT, elles se heurtent néanmoins à l’habituelle problématique de la protection des données personnelles. Ces objets se connectent et envoient des données sur le net, potentiellement à l’insu de leur propriétaire. Autrement dit, n’importe quelle entreprise compétente en la matière pourrait disposer d’informations privées sur les habitudes des consommateurs sans que ces derniers aient acceptés de les partager. Comment éviter la zone grise juridique ?

Dans ce contexte, le BYOD risque également de renforcer ces problématiques en matière de sécurité informatique car les salariés d’une entreprise pourraient apporter des devices équipés de la technologie NFC. Ces outils auraient dès lors la faculté de renseigner la concurrence plus aisément, voir de faciliter les intrusions dans le SI. Une chose est sûre, pour les années à venir, les DSI seront en première ligne face à ces nouvelles tendances.

 

Pour en savoir plus sur ce sujet, lire :

Mobilité : priorité au management et à la sécurité

 

*Le NFC (Near Field Communication) permet d’échanger des données entre un lecteur et n’importe quel terminal mobile ou entre les terminaux eux-mêmes et ce, à une certaine distance (source- Journal du Net)   

 

 

Smarter-links : le magazine en ligne qui décrypte les grandes tendances et les évolutions technologiques du décisionnel et de la relation clients. Smarter-links apporte des réponses concrètes aux professionnels du marketing, de la vente, de la relation clients et du management sur des thématiques telles que le CRM, la Business Intelligence et le Datamining.