Etudes de Cas
Sturno

Sturno : « Grâce à la puissance de calcul de Coheris Liberty, nous pouvons tout analyser pour une connaissance plus fine de nos métiers »

Sturno n’utilisait pas de solution BI : qu’est-ce qui vous a fait vous doter de Coheris Liberty?

Chez Sturno, nous sommes spécialisés en génie civil et dans les réseaux humides et secs. Nous avons acquis Coheris Liberty en 2008. Avant cela, sans outil de Business Intelligence, nous n’avions aucun moyen pour extraire les données de manière simple. Souvent les directions étaient obligées d’imprimer des dizaines de feuilles afin de pouvoir réintégrer l’intégralité de ces données sur Excel. C’était alors le seul moyen pour faire des tableaux croisés d’analyses dynamiques. Au final, ils en faisaient donc peu, puisque cela prenait énormément de temps. De plus, il était difficile de pousser l’analyse car il était impossible d’utiliser des formules trop complexes.

Par ailleurs, nos prestataires informatiques ne pouvaient pas nous fournir tous les rapports que nous souhaitions, par manque de temps ou de compétences. Quand ils le pouvaient, cela coûtait très cher à Sturno, car nous avons la particularité d’utiliser énormément de logiciels métier différents, liés à chacun de nos métiers pointus. Demander des requêtes sur ces logiciels multipliait très rapidement le coût tout en ne permettant pas de croiser les données des différents logiciels : les tableaux de bords obtenus restaient simplistes.

En contrôle de gestion, cette situation nous bloquait. Il était clair que l’entreprise avait besoin d’un outil de BI. Nous avons donc décidé de faire une recherche sur tous les produits du marché, à partir d’un cahier des charges qui comprenait tous nos besoins. Nous voulions une interface pour les utilisateurs et pouvoir aller chercher des données dans n’importe quel type de base de données. Et surtout, il nous fallait quelque chose de simple, avec une interface administrateur légère car nous ne sommes pas non plus des informaticiens. Au final, c’est tout simplement Coheris Liberty qui répondait le mieux à tous ces points.

A partir de là, comment s’est déroulée la réalisation de votre projet de Business Intelligence ?

Coheris a commencé par créer un outil d’extraction, transformation et chargement (ETL – Extract, Transform, Load) de nos bases de données comptables. C’étaient les bases les plus importantes pour nous. Elles étaient également complexes car nous fonctionnions avec une base par société et par exercice. En fait, avec notre utilisation d’Excel, nous ne pouvions pas consolider les données de plusieurs sociétés ou de plusieurs exercices, ce qui représentait un problème important, ne serait-ce que sur des questions très basiques de calcul du chiffre d’affaires ! Coheris en a également profité pour créer notre première application de tableau de bord pour nous permettre un suivi stratégique de nos opérations.

Pour résumer : en un mois nous avions Coheris Liberty, un ETL comptabilité qui nous était vital et une application web. Et deux semaines après l’installation nous pouvions travailler normalement, car la prise en main a été remarquablement rapide. Récemment, nous avons même pu lier l’interface utilisateur avec leurs logiciels métiers pour éviter d’avoir à se connecter/reconnecter : les utilisateurs finaux adorent.

Les changements en termes d’organisation ont été notables : la direction demande maintenant beaucoup de requêtes. Les données comptables ont été les premières exploitées dans Coheris Liberty et actuellement 80% des logiciels de la société y sont connectés.

Nous pouvons piocher dans toutes les bases de données pour construire des rapports internes ou demandés pas nos clients, afin de donner les bons indicateurs et de favoriser la prise de décision. Chez Sturno, cette évolution a été très appréciée. Dorénavant, quand nous souhaitons réaliser un développement spécifique sur nos logiciels, nous faisons toujours en sorte que la partie reporting soit assurée par Coheris Liberty.

Une autre illustration : nous allons créer une interface web ouverte au client qui intègrera également de la cartographie avec des outils embarqués. Dans le cadre de ce projet, nous créeront les rapports avec Coheris Liberty, qui seront mis automatiquement à disposition dans un répertoire auquel le client pourra accéder en se connectant à son application. La finalité est de dématérialiser ce que nous faisons actuellement sur papier ; le moyen, c’est Coheris Liberty.

Après 6 ans d’utilisation, que retenez-vous de votre expérience avec Coheris Liberty ?

Coheris Liberty est devenu l’outil de gestion indispensable pour nos responsables. Auparavant, ils ne disposaient pas de tous ces indicateurs sur la productivité, sur l’avancement de leurs chantiers. Ils ne se rendaient pas forcément compte qu’avec le bon outil, avoir ces indicateurs était aussi facile.

Ainsi, les capacités d’analyses que Coheris Liberty nous a offertes, sont le premier bénéfice que nous avons remarqué chez Sturno. C’est simple : nous pouvons tout analyser et rapidement qui plus est. Cela nous permet de mieux connaitre nos métiers. Calcul de la productivité, nombre de tournées, nombre d’heures par clients… Nous pouvons maintenant rentrer dans les détails des résultats par client. Grâce à la puissance de Coheris Liberty, en construisant des requêtes, nous pouvons savoir ce qui ne va pas quand un résultat est décevant, et corriger en conséquence. C’est un véritable outil qui fait sauter une barrière mentale, où l’on se demandait toujours si cela valait bien la peine de faire une analyse. Il faut savoir qu’avant Coheris Liberty, certaines analyses nous prenaient deux semaines, là où elles nous prennent aujourd’hui 2 heures. Le calcul est vite fait.

Pour l’avenir, notre attente concerne encore la rapidité et la simplicité de l’usage. Il est au final très agréable de voir que le produit évolue en tenant compte des nouvelles technologies et des nouveaux usages, comme la mobilité. C’est indispensable et Coheris l’a compris.