L’intelligence artificielle ou IA s’immisce dans le quotidien, nos poches, nos maisons, nos vies. C’est à travers des assistants vocaux, appareils électroménagers connectés ou encore des objets domotiques qu’elle opère notamment. L’IA se fait également de plus en plus présente au sein des métiers des services, tels que dans les secteurs Banque et Assurance pour faciliter à la fois les opérations des clients et des collaborateurs.

Les grandes évolutions en bancassurance pour le client

La révolution numérique bancaire est en marche depuis quelques années déjà. La démocratisation de l’accès aux comptes en ligne et la possibilité de réaliser des opérations bancaires en autonomie a offert aux clients une marge de manœuvre et une liberté d’action accrue. En effet, grâce à la gestion/consultation des comptes en ligne via un site internet ou une application mobile dédiée, plus besoin de faire appel à un conseiller ou d’attendre un délai de quelques jours parfois pour répondre à un besoin immédiat. Outre ces actions simples, le secteur a vu apparaître en masse des chatbots capables de renseigner les clients instantanément. D’une simple aide de navigation à la manière d’effectuer un virement en passant par la simulation d’un financement dans le cadre d’un achat immobilier ; ces outils révolutionnent la relation banque/assurance tout en proposant des réponses fiables et adaptées au client. Et dans le cas où le chatbot ne peut renseigner le client via un premier niveau de réponse, il oriente ce dernier vers un conseiller bancaire, pour une meilleure satisfaction et une plus grande réactivité.

Une palette d’outils à disposition des collaborateurs du secteur

Si cette révolution profite aux clients finaux, elle représente un bouleversement pour les acteurs du secteur. Ces derniers font face à de nouveaux process et outils à déployer pour offrir un service toujours plus personnalisé et réduire par la même occasion les coûts opérationnels liés à la gestion des dossiers clients. A l’heure de l’intelligence artificielle, il est possible de déléguer certaines tâches dans l’optique de se concentrer sur d’autres à plus forte valeur ajoutée. Il s’agit donc de dégager du temps aux conseillers par l’intermédiaire d’outils intelligents et performants. Grâce à l’intelligence artificielle et à l’analyse des comptes, mouvements bancaires, sollicitations en relation client… le conseiller revêt pleinement un rôle d’accompagnement face aux problématiques diverses d’un client (investissement immobilier, épargne, gestion de la vie quotidienne, …). De plus, l’IA sera en mesure d’évaluer le risque client en allant puiser dans les données collectées à travers les mouvements bancaires ou habitudes de consommation des clients pour leur proposer le produit bancaire le mieux adapté à leur profil.

L’IA au service du recrutement en bancassurance

On peut donc se demander à quoi s’attendre pour demain dans le secteur bancaire. Jusqu’où la technologie ira-t-elle ? Au même titre que l’IA bouleverse les tâches quotidiennes des employés de banque/assurance, elle leur offre du temps pour se consacrer à des actions à plus haute valeur ajoutée. Si l’intelligence artificielle sert les services opérationnels du secteur, elle peut également être utilisée au sein des établissements pour la fonction recrutement.
En effet, l’IA intervient dans un premier temps pour analyser les candidatures et cibler les profils intéressants pour l’entreprise. Suite à cela, le candidat identifié grâce aux outils d’intelligence artificielle est contacté pour passer un pré entretien d’embauche automatisé et à distance. Grâce à l’analyse automatique du contenu verbal et non verbal des vidéos, les recruteurs gagnent en efficacité sur les premières étapes de sélection car l’intelligence artificielle leur suggère les profils des candidats qui correspondent le mieux à leurs attentes. Le candidat ayant réussi ces premières étapes est ensuite reçu en entretien individuel pour validation du profil et poursuivre ainsi le processus de recrutement.