L’intelligence artificielle, concept mis en œuvre par Alan Turing en 1956 a littéralement révolutionné de nombreux domaines, du secteur médical à celui de la robotique, en passant l’informatique et autres secteurs entrepreneuriales. L’intelligence artificielle, ou IA, consiste à appliquer un ensemble de techniques permettant aux machines de simuler une forme d’intelligence dite réelle.

L’intelligence artificielle (IA) en pleine expansion

Des décennies plus tard, ce concept qui ne relève désormais plus de la science-fiction devient bien une réalité concrète. La business intelligence qui a connu une progression lente s’accélère depuis dix ans et ces signes d’accélération sont bien manifestes : des articles et études sont constamment publiés sur ses avancées et de grandes conférences technologiques sont organisées pour les présenter. De même, les expérimentations de l’IA dans le réel sont désormais réellement palpables. Pour exemple, Google qui a réduit sa consommation électrique de près de 40 % grâce à son système d’IA, baptisé “DeepMind”. Avec le secteur des nouvelles technologies, le domaine médical est également fortement impacté par ces avancées fulgurantes de l’intelligence artificielle, qui permet désormais de prédire l’apparition de pathologies graves chez certains patients, comme de possibles risques cardiaques.

L’aide fondamentale de l’IA à la business intelligence

Au cœur de l’intelligence artificielle – qui consiste à doter un système d’une capacité d’apprendre lui permettant de comprendre, raisonner et dialoguer, tout comme les humains -, de puissants algorithmes permettant à la machine d’être en mesure de percevoir l’environnement dans lequel elle se situe et d’en anticiper son évolution. Au sein d’un monde ultra-connecté, où l’homme à lui seul ne peut traiter une forte volumétrie de données, l’IA se révèle indispensable.

S’il est bien aujourd’hui un secteur qui ne peut se passer de l’intelligence artificielle dans son développement, c’est celui de la business intelligence. Pour rappel, la business intelligence qui désigne un ensemble d’outils et de méthodes visant à transmettre aux managers d’entreprise des informations pertinentes, a pour but de les aider à comprendre leur environnement et ainsi, à prendre les bonnes décisions stratégiques. De nos jours, la business intelligence (BI) seule, également connue sous le terme d’informatique décisionnelle, ne peut se passer d’intelligence artificielle pour interpréter un monde en constante mutation, où la volumétrie de données n’a jamais été aussi forte.

L’intelligence artificielle indispensable, à l’heure du big data

Malgré ce constat, de nombreuses entreprises qui ont commencé à collecter des données et à les exploiter, à la fin des années 80 (le volume de données alors à leur disposition étant faible), n’ont pas su prendre le virage entamé par l’arrivée d’internet et des données comportementales des internautes. Il apparaît pourtant totalement déraisonnable, aujourd’hui, de s’obstiner à utiliser les mêmes méthodes d’analyse bien que les progrès en terme de business intelligence aient été constants. À ce nouveau contexte de big data, seule l’aide de l’intelligence artificielle peut aider les managers d’entreprises à réellement comprendre et prévoir les évolutions de leur propre secteur d’activité. Les organismes se contentant encore de n’avoir recours qu’à la business intelligence adoptent donc un comportement réactif face aux données, en se servant d’anciennes données pour déterminer leurs décisions futures, or le domaine analytique est en proie à un profond changement.

L’analyse dite “réactive” ne suffit plus à la bonne compréhension d’un marché

Compte tenu des énormes volumes de données générées dont nous disposons presque à la minute près et qui sont autant d’informations précieuses concernant le comportement des consommateurs, leurs évolutions et changements soudains ; il apparaît clair que cette analyse “réactive” n’est plus adaptée et que le recours à l’intelligence artificielle pour prédire de manière optimale les évolutions de chaque secteur d’activité est inexorable.

L’intelligence artificielle intégrée aux solutions de business intelligence

L’intelligence artificielle intégrée aux solutions de business intelligence permet de fournir à ces dernières de précieuses indications en scannant, par exemple, des sources de données propres au CRM ou bien issues d’outils externes comme les boîtes mails, les sites business, etc. L’IA est également en mesure de prédire les futures tendances grâce à son large spectre d’analyse passant au crible différentes sources de données de manière à les mettre en corrélation et en tirer les conclusions adéquates. L’intelligence artificielle alliée à la business intelligence permet ainsi de mettre en lumière des opportunités qui seraient passées inaperçues et de recommander aux utilisateurs de mener des actions en adéquation avec le développement de leur business. L’IA, de par sa faculté d’apprendre au fur et à mesure de ses erreurs comme de ses réussites, permet donc aux solutions de business intelligence d’analyser les volumes de données de manière toujours plus pertinente en fonction du secteur d’activité.

Les entreprises ont donc tout intérêt à se tourner désormais vers des solutions de business intelligence intégrant l’intelligence artificielle, de manière à explorer, comprendre et exposer les données avec agilité. Coheris Analytics Liberty – solution de business intelligence comprenant une plateforme de business intelligence d’entreprise destinée aux développement et déploiement d’applications analytiques, ainsi qu’une solution de BI agile full web, conçue pour la conception d’analyses, de présentations et tableaux de bord en toute autonomie – se révèle particulièrement puissante. L’approche unique de Coheris Liberty se fonde sur l’apport de garanties de sécurité, de fiabilité et d’accessibilité propres aux applications d’entreprise, combinées à une pertinence fonctionnelle permettant une adéquation réelle aux besoins métiers des exploiteurs de la solution.