Avec pour thème « l’empowerment », l’émancipation de chacun grâce aux outils numériques, la Social Media Week a été lancée lundi matin dans le monde entier.

La 6e édition de la Social Media Week a commencé lundi 13 février et se tient pendant 5 jours dans 12 villes de la planète. A Paris, comme à Hong-Kong, Londres ou encore Sao Paulo, les médias sociaux vont être décortiqués pour déterminer quels sont les usages actuels et les tendances qui se dessinent pour l’avenir.

Si c’est l’occasion pour une grande partie du public de découvrir certaines questions que posent le développement impressionnant des médias sociaux, les professionnels ne sont pas en reste.

Pour sa deuxième année de présence à Paris, l’événement entend bien promouvoir les réseaux sociaux dans les milieux business, tout autant que pour le secteur public. La taille de ces rencontres et leur aspect mondial décrit en tout cas une réalité concrète : il n’est quasiment plus possible d’ignorer l’importance du web social.

Cette constatation vaut donc également pour les entreprises. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que nous essayons de délimiter le sujet sur Smarter Links : une stratégie Social CRM s’avère être nécessaire pour que la relation client puisse suivre le rythme et les logiques des acheteurs sur les réseaux sociaux.

D’autres aspects sont touchés par cette dimension « social », comme l’e-marketing. Plus généralement, ils ont aussi une influence importante au cœur de l’entreprise. Le RSE, Réseau Social d’Entreprise, pose de nombreuses questions de management, d’organisation, de comportements, au même titre que la croissance des outils mobiles personnels utilisés par les employés. Toutes les entreprises ne sont pas encore bien préparées à ces nouveaux aspects culturels  qui s’imposent.

Au programme

En consultant le programme parisien de cette Social Media Week, force est de constater que ces problématiques sont plus que jamais d’actualité. Dans la catégorie « Business & Innovation », l’European Communication School accueille par exemple en son sein, une table ronde qui aborde la nécessité de changer son management avant de vouloir « mettre en phase l’entreprise avec ses clients » sur le web social. Le débat veut souligner le fait qu’avoir des interactions profitables sur les réseaux sociaux nécessite des processus qui ne soient pas improvisés.

Cet aspect management sera également questionné lors du débat d’experts organisé par IABC France, à l’Université Américaine de Paris, le 15 février : les employés doivent-ils être encouragés à utiliser les réseaux sociaux ? A quels points les données qui en sont issues doivent-elles être utilisées par les dirigeants ?

Pour sa part l’agence RAPP anime une conférence le 14 février sur le « Social Media Engagement » et propose d’évaluer les possibilités de croisement des données CRM, Social Media ou encore celles issues des web-analytics, pour identifier la fidélité et les avis des clients.

Les défis sont nombreux. Nul doute que la prochaine Social Media Week, en septembre 2012, contribuera à creuser encore ces débats qui concernent individus comme entreprises.

**

Retrouvez le programme de la Social Media Week sur le site de l’agence digitale La Netscouade, qui porte l’événement.