Depuis sa création en 2010, Instagram s’impose dans nos vies quotidiennes. A travers des photos de plats gastronomiques, mode ou encore lifestyle, Instagram vend une part de rêve à ses utilisateurs. Ce réseau social spécialiste de la photo fait partager à qui le souhaite des instants de vie (#instamoment) et bribes d’humeur d’illustres inconnus, influenceurs ou personnalités publiques. C’est également un canal de communication privilégié pour les marques.

L’essence d’Instagram

La force d’ Instagram est sa capacité à connecter des individus du monde entier autour d’un visuel. Ce dernier peut être traité sous forme de dessin, caricature ou photo, et depuis l’an dernier en vidéo. Le format court est privilégié pour faire passer une émotion, un message ou dérouler un tutoriel. Les vidéos DIY (Do-It-Yourself) pour réaliser de très courts tutoriels (une minute environ) se multiplient sur Instagram. Par exemple, comment faire une recette simple et réussie ou comment appliquer un nouveau produit de beauté.

Les profils les plus utilisateurs sont les 25/34 ans (soit ¼ des utilisateurs totaux). Une cible jeune et adepte des dernières tendances. Le réseau social est une fenêtre sur le monde où le marketing d’influence tient une place importante avec les blogueurs et les stars. Le pouvoir de recommandation est majeur et l’engagement est au rendez-vous au vu des photos aimées et des commentaires déposés. La photo la plus aimée en 2016 a atteint 4,5 millions de likes.

Derrière Instagram, la puissance de Facebook

Avec ses 600 millions d’utilisateurs mensuels, Instagram est un vaste espace d’expression et de transaction, générateur de business. Sachant qu’une publicité sponsorisée coûte 300 dollars en moyenne, Instagram dispose de puissants moyens adossés à Facebook, qui l’a racheté en 2012. On y retrouve le hashtag, une composante phare permettant de référencer tout visuel posté au moyen de mots clés. Plus les mots clés sont utilisés, plus l’utilisateur a des chances de voir sa photo vue et aimée. Au-delà d’être un outil de référencement, le hashtag est un véritable levier de cross contenu. L’algorithme d’Instagram propose à chaque nouvelle connexion de visualiser de nouveaux contenus – photos et vidéos – pertinents, susceptibles de plaire à l’utilisateur. Pour ce faire, il se base sur les visuels précédemment aimés et s’appuie également sur les centres d’intérêts de l’utilisateur.
Tout comme Snapchat, le réseau social de l’instantanéité avec ses photos-filtres, Instagram ne cesse de déployer de nouvelles fonctionnalités. Un objectif : offrir une expérience utilisateur en permanence pour les surprendre et les fidéliser. Les « stories » ont fait leur entrée pour permettre aux utilisateurs de personnaliser leur photo au moyen d’un message texte ou un émoji ; à partager en public ou en privé pendant 24 heures seulement. Le fait d’inclure les stories booste l’engagement, en jouant sur l’affect et l’attente d’une réponse immédiate. Comme son nom l’évoque, Instagram est un outil de l’instant.

Quels KPI pour les marques ?

Depuis peu, les albums sont désormais disponibles pour publier jusqu’à dix photos sur un même post. Des petits points bleus sont visibles (à l’image d’un carrousel sur un site web) pour naviguer d’une photo à l’autre. Cette fonctionnalité est un atout majeur pour les marques et la possibilité pour elle de présenter une nouvelle collection ou la déclinaison d’un produit en plusieurs coloris. En France, des Call To Action d’achat devraient bientôt entrer en test comme c’est le cas aux Etats-Unis. En attendant, il reste à mettre en place tracking et entonnoirs de conversion pour déterminer quelle part du trafic provient d’Instagram sur les e-shop. Des plugins existent pour aspirer les produits likés par un utilisateur sur une période donnée et les compiler au sein d’une newsletter pour permettre l’achat des produits en un clic.

En quelques mots, Instagram représente un réel potentiel de business pour les marques. Reste toutefois à elle de passer le cap des investissements pour développer leur vente et à d’autres de s’y lancer même si leur univers produit de semble pas à priori adapté à ce média. A chaque univers correspond une passion ou une cible, à condition d’adopter une réelle stratégie marketing.